Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

BAKBASEL a confirmé jeudi ses prévisions de croissance pour 2012. Comme en décembre dernier, l'institut conjoncturel bâlois table sur une hausse modeste de 0,4% du produit intérieur brut (PIB) helvétique, dans un contexte marqué par la crise de la dette et le franc fort.

L'hiver 2011-2012 devrait même se solder par une légère récession, a écrit jeudi l'institut. Le secteur bancaire en particulier devrait accuser une forte contraction (-2,3%), alors que l'industrie horlogère (+3,3%) et la branche de la construction (+2,6%) continueront à jouer un rôle moteur.

Au plan géographique, la Suisse centrale restera la zone la plus dynamique, avec une croissance réelle de 1,1%. La zone Zurich/Argovie en revanche devrait stagner (-0,1%).

ATS