Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - L'économie suisse devrait rester sur la voie de la croissance en 2011. Economiesuisse mise sur une hausse du produit intérieur brut (PIB) de 2%, et ce malgré la vigueur du franc. La croissance des entreprises exportatrices devrait pourtant sensiblement ralentir.
Tant l'économie intérieure que celle d'exportation vont croître, a précisé ce lundi la Fédération des entreprises suisses dans un communiqué. Si la force du franc freine le développement des exportations, elle ne devrait pas entraîner une nouvelle récession.
Au niveau de l'économie indigène, economiesuisse souligne les effets positifs de hausses de salaire supérieures à 1%, d'un chômage en léger recul et du maintien d'une immigration nette. Les dépenses de consommation vont augmenter tout comme celles de la construction, soutenues par les collectivités publiques.
Côté chômage, la tendance devrait rester à la baisse avec un taux moyen de 3,2% en 2011, prévoit la Fédération des entreprises suisses.
Le risque de rechute majeur pourrait, estime economiesuisse, venir du problème de l'endettement au sein de l'Union européenne. L'éclatement de la zone euro entraînerait une brusque appréciation du franc, néfaste à la conjoncture.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS