Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Malgré un contexte hostile, le KOF continue de tabler sur un solide développement de l'économie suisse cette année et l'an prochain. Pour 2011, l'institut de recherches conjoncturelles de l'EPFZ escompte désormais une expansion du PIB de 1,9%, contre 1,8% jusqu'alors.
Evoquant l'année qui s'achève, le KOF a indiqué ce vendredi dans un communiqué laisser inchangée sa prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) par rapport à sa dernière évaluation en septembre à 2,7%. Selon les chercheurs zurichois, l'économie helvétique a présenté un développement impressionnant depuis mi-2009.
La rapidité de cet essor après la récession résulte de solides croissances de la consommation privée (1,8%), des investissements de construction et d'équipement (3,1 et 4,6%) ainsi que des exportations (7,2%). Ce processus s'est accompagné d'une évolution favorable du marché de l'emploi. Pour 2010, le taux de chômage devrait s'établir à 3,8%.
Le rythme de croissance ralentira quelque peu l'an prochain sous la pression notamment de la crise de la dette en Europe, de l'appréciation du franc qui en découle et du tassement de la production aux Etats-Unis. Le contexte international continuera de lancer des défis aux petites économies ouvertes comme la Suisse, relève le KOF.
Poursuite du boom en Asie
Pour mémoire, les experts en macro-économie de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) avaient déjà relevé de 1,6 à 1,8% leur prévision de croissance pour 2011, les craintes d'une évolution de la conjoncture en double creux ne s'étant alors pas confirmées. Un phénomène dû en premier lieu au boom économique en Asie.
Aux yeux des chercheurs du KOF, la crise de l'endettement devrait persister en Europe. Après le renflouement de la Grèce et de l'Irlande, les interrogations des marchés financiers se multiplient sur les prochains pays candidats. Des spéculations qui contribuent à affaiblir l'euro de manière persistante et conforter le franc dans sa fonction de monnaie refuge.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS