Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pierre-Yves Maillard présidera le Conseil d'État vaudois pour la législature 2012-2017, annonce jeudi le canton. Les magistrats déjà en fonction conservent leurs départements, qui seront légèrement remaniés. La nouvelle élue, Nuria Gorrite, prend la tête du Département des infrastructures et des ressources humaines.

Le Service du personnel quitte ainsi les mains de Pascal Broulis pour passer dans celles de sa nouvelle collègue. Le chef des Finances et des relations extérieures (DFIRE) se voit en revanche confier la "conduite de projets d'investissements liés aux rayonnements du canton", à l'instar du projet du pôle muséal.

En plus des ressources humaines, le département de Nuria Gorrite se voit adjoindre le dossier des crèches et garderies, actuellement en main du Département de la formation et de la jeunesse, dirigé par Anne-Catherine Lyon. Mme Gorrite cède par contre le service immeuble patrimoine et logistique à Pascal Broulis.

Chancellerie d'État

Pierre-Yves Maillard reste à la tête du Département du la santé et de l'action sociale (DSAS). Du fait de la fonction présidentielle, la Chancellerie d'État et le Contrôle cantonal des finances lui sont rattachés.

Les départements de la sécurité et de l'environnement (DSE), de l'intérieur (DINT) et de l'économie (DEC) ne subissent aucune modification. Seule la dénomination du dernier est changée en "Département de l'économie et du sport".

ATS