Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - L'ex-président du Parti socialiste suisse, le conseiller national schaffhousois Hans-Jürg Fehr ne sera pas candidat à la succession de Moritz Leuenberger. Il en a informé la direction de son parti dans une lettre dont une copie a été adressée dimanche à l'ATS.
M. Fehr explique en particulier son renoncement par son âge. A 62 ans, il estime qu'il est trop tard pour entrer au Conseil fédéral, sachant qu'un mandat à ce poste dure plutôt huit ans que quatre. De plus, le socialiste a toujours plaidé pour un rajeunissement du gouvernement. Il se dit conscient que sa décision peinera nombre de Schaffhousois qui attendent depuis longtemps un conseiller fédéral.
La Bernoise Simonetta Sommaruga demeure ainsi la seule socialiste à avoir revendiqué officiellement la succession de Moritz Leuenberger. La Zurichoise Jacqueline Fehr devrait faire part de sa décision ce lundi. Pour l'autre succession le 22 septembre au Conseil fédéral, seul pour l'heure le radical zurichois Ruedi Noser a fait part de sa candidature, à l'interne, à prendre le relai de Hans-Rudolf Merz.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS