Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'UDC thurgovienne a porté à l'unanimité son choix sur le conseiller d'Etat Jakob Stark comme candidat à la candidature pour l'élection du Conseil fédéral. Les autres papables n'ont pas montré d'intérêt à la candidature.

Le conseiller aux Etats nouvellement élu Roland Eberle et les conseillers nationaux Peter Spuhler et Hansjörg Walter avaient déjà depuis longtemps indiqué leur refus de se porter candidats.

Jakob Stark est le troisième UDC à être adoubé, après le Vaudois Guy Parmelin et le Schaffhousois Hannes Germann. Le groupe parlementaire de l'UDC va se prononcer le 1er décembre sur son candidat à l'élection au Conseil Fédéral.

Conseiller d'Etat

Jakob Stark a été élu conseiller d'Etat en 2006 et détient les rênes du Département de la Construction et de l'Environnement depuis 2008, après avoir été ministre de l'Education. L'historien de formation a auparavant été à la tête de la commune de Kradolf-Schönenberg pendant dix ans.

Issu d'une famille paysanne, le Thurgovien a travaillé comme journaliste auprès de quotidiens régionaux, comme la "Thurgauer Zeitung", puis à la "St. Galler Tagblatt", au "Tages-Anzeiger" et à la "Weltwoche". Il est marié et père de deux enfants.

ATS