Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les six candidats à l'élection au Conseil fédéral ont entamé ce mardi après-midi leur ronde de présentation devant les groupes parlementaires. Aucune recommandation n'a filtré, excepté celle du plus petit groupe, bourgeois-démocratique, en faveur de Simonetta Sommaruga et Johann Schneider-Amman.
La socialiste a été choisie pour ses qualités de bâtisseuse de ponts entre les partis, le libéral-radical pour ses compétences économiques et son expérience de direction, a précisé la cheffe du groupe Brigitta Gadient. Les candidats vert et UDC n'ont pas été entendus.
Brigit Wyss et Jean-François Rime n'ont pas non plus été invités par le groupe libéral-radical, qui s'est contenté d'auditionner les deux candidates socialistes. Tant Simonetta Sommaruga que Jacqueline Fehr sont "éligibles" aux yeux des libéraux-radicaux qui n'ont pas fait pour l'heure de recommandation de vote.
Les deux candidats du PLR, Karin Keller-Sutter et Johann Schneider-Ammann, ont fait très bonne impression devant le groupe socialiste. "Ils étaient très, très bien préparés", a indiqué à l'ATS Andy Tschümperlin (SZ), vice-président du groupe. La candidature de Mme Wyss est apparue moins sérieuse et elle bénéficiera donc de moins de soutien de la part du PS.
Le groupe PDC-PEV-Verts libéraux a pour sa part auditionné Brigit Wyss et le Fribourgeois Jean-François Rime. Il entendra les socialistes et les libéraux-radicaux mardi prochain et ne donne donc pour l'heure aucune information concrète. Tant la Verte que l'UDC avaient le sentiment, au terme de leur audition, qu'ils pourraient grappiller quelques voix dans le groupe PDC.
Les écologistes n'ont entendu que les candidats dont le groupe offrait la réciprocité à Brigit Wyss, UDC compris, mais pas le PLR, dont ils veulent rafler le siège. Ils réservent l'autre fauteuil à une socialiste, sans recommander Simonetta Sommaruga ou Jacqueline Fehr.
Le groupe UDC, qui n'a entendu que la candidate écologiste, par souci de réciprocité, ne recommande que son candidat. Tant pour le siège socialiste que le libéral-radical, précise-t-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS