Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe parlementaire socialiste décidera vendredi prochain quels candidats il présentera pour succéder à Micheline Calmy-Rey et combien de personnes figureront sur le ticket. Le comité directeur du parti ne lui a pas fait de recommandation.

Le comité a entendu vendredi les quatre personnes sur les rangs: Marina Carobbio, Alain Berset, Pierre-Yves Maillard et Stéphane Rossini. Tous sont d'excellents candidats et ont l'expérience ainsi que le profil nécessaire pour accéder au Conseil fédéral, a déclaré le président du parti Christian Levrat devant la presse.

Ces auditions sont prévues par les statuts du PS et permettent avant tout de s'assurer que celui qui sera finalement élu poursuivra une étroite collaboration avec le parti, a expliqué le Fribourgeois. Les candidats ont tous promis de conserver ce lien.

Ils ont aussi tous confirmé qu'ils n'accepteront pas une élection s'ils ne figurent pas sur le ticket retenu par le groupe. Deux options sont ouvertes: une double ou une triple candidature, a reconnu M.Levrat.

Le Fribourgeois Alain Berset et le Vaudois Pierre-Yves Maillard sont donnés comme favoris. Ils ont le soutien de la Jeunesse socialiste. Les Femmes socialistes plaident de leur côté pour la candidature de Marina Carobbio, qui a aussi le soutien de nombre de ses compatriotes tessinois. En cas de ticket à trois, le Valaisan Stéphane Rossini pourrait se retrouver sur le carreau.

ATS