Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Locataire jusqu'à aujourd'hui des installations qu'elle utilise à Sierre, Novelis a décidé de les acheter à Constellium (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Constellium, groupe actif dans les produits en aluminium, vend une partie des actifs de son site de Sierre (VS) à l'américain Novelis. L'accord comprend le partage des infrastructures dans le cadre d'une coentreprise. La transaction porte sur 200 millions d'euros.

Ce montant équivaut à 230 millions de francs. Novelis, leader mondial des produits laminés en aluminium, était déjà, depuis 2005, locataire et exploitant de la partie du site de Sierre qu'il acquiert et où il dispose d'une usine totalement intégrée pour la production d'aluminium destiné au marché automobile.

De son côté, Constellium conserve la propriété et va continuer à gérer ses propres lignes de fabrication sur le site de Sierre, selon un communiqué publié jeudi. Les deux groupes ont conclu un accord de long terme sur la production et l'approvisionnement en métal du site dans le cadre d'une coentreprise détenue à parts égales.

Fin de contentieux

Constellium et Novelis ont aussi décidé de suspendre les procédures d'arbitrage d'un contentieux sur le site de Sierre jusqu'à la finalisation de leur accord. Celle-ci est attendue au deuxième trimestre, précise le communiqué de Constellium.

Le directeur général de Constellium, Jean-Marc Germain, cité dans le communiqué, s'est dit "satisfait de cette conclusion bénéficiaire pour les deux parties".

"Cette acquisition consolide encore notre position de leader dans l'aluminium pour l'automobile et nous donne une flexibilité stratégique pour évaluer de futures opportunités de croissance en Europe", a dit de son côté le directeur général de Novelis, Steve Fisher, dans un communiqué distinct.

Novelis est une filiale de Hindalco Industries, groupe spécialisé notamment dans l'aluminium et le cuivre, qui est l'une des unités du conglomérat indien Aditya Birla Group. Elle a été créée en 2005 par la scission d'Alcan.

Quant à Constellium, le groupe est issu de certaines branches du français Pechiney et d'Alusuisse. Il est basé à Amsterdam, aux Pays-Bas.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS