Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les chiffres d'affaires des entreprises dans la branche de la construction ont progressé de 1,7% au troisième trimestre, par rapport à la même période de l'an dernier. Au premier et au second trimestres, la hausse avait atteint respectivement 15,1% et 3,1%.

L'activité de la période sous revue a été une fois de plus stimulée par le génie civil. Ce segment enregistre des chiffres d'affaires en hausse de 6,7%, a indiqué mercredi la Société suisse des entrepreneurs (SSE) dans un communiqué, présentant les résultats de sa dernière enquête trimestrielle, réalisée auprès de 1621 sociétés.

Les entreprises interrogées ont constaté que les collectivités publiques ont tendance à lancer des appels d'offres pour des projets et à les adjuger plus rapidement que l'année dernière. Ainsi, les projets pour le troisième trimestre se sont accrus de 3,4% et les commandes ont augmenté de 34%.

Impact du franc fort

L'évolution des chiffres d'affaires a également été positive dans la construction de logements (+2,2%). Ici aussi les entrées de commandes (+2,8%) et les projets (+4,8%) sont toujours orientés à la hausse, ce grâce au bas niveau des taux d'intérêt et à l'attrait de la Suisse comme terre d'immigration.

Le tableau est en revanche moins rose du côté des constructions pour l'économie, dont les chiffres d'affaires affichent un recul de 11,5%. Les projets se sont contractés de 12,6%. Les incertitudes de l'économie mondiale et la force du franc freinent la propension des entreprises à investir, note la SSE. Les entrées de commandes ont malgré tout légèrement augmenté, de 1,2%.

A noter que l'Office fédéral de la statistique (OFS), qui a également publié les chiffres concernant le marché de la construction mercredi, a enregistré une croissance des chiffres d'affaires de 3,6% pour l'ensemble de la branche au troisième trimestre.

ATS