Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

COP21: des blocs de glace du Groenland devant le Panthéon

Douze énormes blocs de glace venus du Groenland ont été installés jeudi en cercle place du Panthéon à Paris pour former une "horloge". Ils symbolisent l'urgence de la lutte contre le réchauffement climatique.

Ces blocs - 80 tonnes au total - doivent fondre pendant la durée de la COP21, censée se terminer le 11 décembre, selon le projet d'Olafur Eliasson, artiste dano-islandais très concerné par la question climatique. Ils ont été prélevés sur ses icebergs flottants dans la baie en face du fjord Nuup Kangerla, puis transportés dans des containers réfrigérés, d'abord en bateau puis en camion.

"L'art a la capacité de changer notre perception du monde et 'Ice watch' rend tangibles les enjeux climatiques auxquels nous faisons face", estime Olafur Eliasson. "Aujourd'hui, nous avons accès à des données fiables qui nous éclairent sur ce qui va se produire et ce qui peut être fait", ajoute-t-il.

Artiste multimédia (photographie, sculpture, installation, architecture...), Olafur Eliasson a notamment conçu l'installation "The weather project" en 2003 à la Tate Modern de Londres, vue par plus de deux millions de visiteurs. Il a également présenté il a un an une oeuvre monumentale, sorte de palais des glaces conceptuel, à la Fondation Louis Vuitton de Paris. Son studio de Berlin compte près de 90 artisans, architectes et historiens de l'art.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.