L'Argentine, qui a perdu sa demi-finale au sommet contre le Brésil, a terminé au troisième rang de la Copa América.

L'Albiceleste, en dépit de l'expulsion de son capitaine Lionel Messi, a battu 2-1 le Chili double tenant du titre samedi à São Paulo.

Les Argentins ont pris les devants dès la 12e minute de jeu, grâce à Sergio Agüero, bien servi par Messi. Dix minutes plus tard, c'est Paulo Dybala qui a profité du bon travail de Giovani Lo Celso pour doubler la mise. Tout se passait ainsi à merveille jusqu'à...

Après une banale sortie de but, Messi s'est accroché avec le rugueux défenseur de la Roja Gary Medel. Les deux hommes ont alors commencé de se bousculer et ont été expulsés à la 37e, ce qui a provoqué quelques remous sur le terrain. Notamment parce que ni l'Argentin ni le Chilien n'ont voulu accepter la sanction.

Les affaires du Chili ont été relancées après une faute de German Pezzella qui a offert un penalty transformé par Arturo Vidal juste avant l'heure de jeu. Mais cette réduction de l'écart aura été vaine, l'Argentine tenant son os jusqu'au bout.

Dimanche (22h00), la finale opposera à Rio de Janeiro le Brésil au Pérou.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.