Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Séoul - Des responsables militaires nord-coréens et des représentants de l'ONU, placé sous l'égide des Etats-Unis, ont discuté jeudi du naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan imputé à Pyongyang. Un responsable américain a qualifié l'atmosphère de "très aimable".
"Il y a eu beaucoup de sourires et quelques rires", a déclaré le responsable américain à l'issue de cette rencontre entre cinq officiers nord-coréens et onze représentants du Commandement unifié de l'ONU, chargé de veiller au respect de l'armistice en vigueur depuis la fin de la guerre de Corée (1950-53).
Cette rencontre, assez informelle, a essentiellement porté sur la définition du cadre de futurs pourparlers entre les généraux des deux Corée à propos de l'incident survenu au cours de la nuit du 26 mars.
Une commission d'enquête composée de représentants sud-coréens, américains et suédois, incluant des militaires comme des civils, a conclu dans un rapport publié en mai que la corvette Cheonan avait sombré après avoir été touchée par une torpille qui aurait été tirée par l'armée nord-coréenne. Pyongyang a toujours nié les faits. 46 marins avaient péri.
Pourparlers à six
De son côté, l'ONU a condamné formellement l'incident la semaine dernière, sans pour autant en imputer directement la responsabilité à Pyongyang. Les autorités nord-coréennes ont fait savoir le week-end dernier qu'elles étaient disposées à reprendre les "pourparlers à six" concernant son programme nucléaire, en suspens depuis 2007.
Plusieurs experts ont toutefois vu dans cette volonté soudaine de reprendre le dialogue une tentative du régime de Pyongyang d'éclipser l'incident de la corvette.
La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton et son ministre de la Défense Robert Gates doivent se rendre à Séoul le 21 juillet pour des entretiens avec leurs homologues sud-coréens.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS