Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le jeune dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a présidé dimanche à Pyongyang une cérémonie officielle à la mémoire de son père, l'ex-homme fort Kim Jong-Il décédé un an plus tôt. Cet événement survient quelques jours après le tir réussi d'une fusée dont le mérite lui est attribué.

Le visage fermé dans son costume Mao noir, Kim Jong-Un était entouré dimanche de dizaines de hauts responsables du gouvernement, de l'armée ou du parti, devant un immense drapeau rouge et un portrait de Kim Jong-Il souriant.

"Le coeur du grand leader a cessé de battre mais le camarade Kim Jong-Il vit avec nous pour toujours (...) afin de veiller sur l'avenir radieux de notre peuple", a déclaré le chef d'Etat protocolaire, Kim Yong-Nam.

Essais déguisés

"Le lancement réussi de notre satellite Kwangmyongsong-2 est aussi une autre victoire de notre armée et de notre peuple grâce à la fidèle observance des enseignements de notre grand leader (Kim Jong-Il)", a-t-il ajouté.

Pyongyang affirme que ses engins à longue portée sont des lanceurs de satellite à vocation civile. Les Etats-Unis et leurs alliés considèrent pour leur part qu'il s'agit d'essais déguisés de missile balistique.

Kim Jong-Il a dirigé la Corée du Nord d'une main de fer de 1994 jusqu'à sa mort d'une crise cardiaque le 17 décembre 2011. Son fils cadet, Jong-Un, a aussitôt repris les commandes. La famille Kim règne sur la Corée du Nord depuis sa création en 1948 par Kim Il-Sung, le grand-père de Jong-Un.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS