Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - La Corée du Nord a encore une fois semé le trouble sur son programme nucléaire dimanche. Une nouvelle et vaste usine d'enrichissement d'uranium, dotée de plus de 1000 centrifugeuses, a été découverte et un scientifique américain a récemment pu visiter.
Siegfried Hecker, un professeur de l'université Stanford qui a auparavant dirigé le laboratoire nucléaire national de Los Alamos, a visité le 12 novembre cette nouvelle installation. L'usine est située sur le site nucléaire de Yongbyon, dont Pyongyang a annoncé le redémarrage après les sanctions imposées par l'ONU l'an dernier.
Les autorités nord-coréennes ont affirmé au scientifique que les centrifugeuses étaient destinées à produire de l'uranium faiblement enrichi pour alimenter un nouveau réacteur expérimental à eau légère actuellement en construction, écrit-t-il dans son rapport disponible en ligne.
Usine sophistiquéeM. Hecker a toutefois raconté au "New York Times" qu'il avait été "stupéfait" par la sophistication de la nouvelle installation et qu'il en avait fait part à la Maison Blanche. "Contrairement aux autres installations nucléaires du site de Yongbyon, l'usine d'enrichissement d'uranium est ultra-moderne et propre", note-t-il dans son rapport.
Les autorités nord-coréennes affirment que l'usine, construite avec des composants fabriqués dans le pays, compte 2000 centrifugeuses. Le scientifique américain reconnaît en avoir vu "plus de 1000".
Si cette nouvelle installation ne semble pas conçue pour un usage militaire, l'enrichissement de l'uranium peut cependant être facilement porté à un taux suffisant pour fabriquer des armes nucléaires, rappelle Siegfried Hecker.
"Il est possible que Pyongyang cherche avant tout à produire l'électricité dont il a tant besoin", écrit-il. "Pourtant, le potentiel militaire de la technologie de l'uranium enrichi est réel".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS