Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plusieurs centaines de chrétiens conservateurs de Corée du Sud prieront ensemble dimanche soir pour demander que le concert de Lady Gaga soit annulé. Ils estiment que la chanteuse pop américaine promeut l'homosexualité et la pornographie.

Quelque 300 membres d'une Eglise protestante se réuniront au centre de Séoul, pour un groupe de prières destinées à implorer le Ciel pour qu'il annule le concert de la star, prévu pour la fin de semaine.

"Nous allons prier Dieu afin que le concert n'ait pas lieu, et que l'homosexualité et la pornographie ne se répandent pas à travers le pays", a déclaré Kang Ju-Hyun, un des organisateurs de ce rassemblement religieux.

Banderoles retirées

Le groupe de Kang, qui s'appelle l'Alliance pour une culture saine en matière de sexualité, a disposé cette semaine des banderoles dans les rues de Séoul accusant Lady Gaga de "répandre une culture sexuelle malsaine" à travers "des paroles et des concerts obscènes". Ces banderoles ont été retirées par les autorités municipales.

C'est à Séoul que Lady Gaga donnera le coup d'envoi à sa tournée mondiale "The Born this way ball", le 27 avril. Le concert a été interdit aux moins de 18 ans en Corée du Sud.

Importante communauté chrétienne

La star américaine utilise sa notoriété pour défendre deux causes chères à son coeur: les droits des homosexuels et la lutte contre les brimades entre élèves au sein des établissements scolaires.

La Corée du Sud compte la communauté chrétienne la plus importante d'Asie de l'est, après les Philippines, avec quelque 8,6 millions de protestants et 5,1 millions de catholiques. Une dizaine de millions de Sud-Coréens sont bouddhistes.

ATS