Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rome - Une liste comportant 350 noms de politiciens, hauts fonctionnaires et responsables de police corrompus dans le cadre de l'attribution de marchés publics en Italie a été découverte sur l'ordinateur d'un entrepreneur. Elle comporterait, outre les noms des bénéficiaires, la nature des travaux exécutés pour eux contre leur intervention.
La liste de noms aurait été découverte en 2009 par les douanes italiennes sur l'ordinateur de l'entrepreneur romain Diego Anemone, déjà impliqué dans plusieurs scandales de corruption impliquant notamment le chef de la Protection civile Guido Bertolaso et l'ex-ministre du Développement économique Claudio Scajola.
M. Scajola, soupçonné d'avoir bénéficié de pots-de-vin de la part de Diego Anemone lors de l'acquisition en juillet 2004 d'un appartement en plein coeur de Rome, avec vue sur le Colisée, a démissionné le 4 mai.
Les juges du parquet de Pérouse (Ombrie, centre), en charge de l'enquête, cherchent à déterminer, selon l'agence italienne Ansa, le montant total des sommes déboursées par Diego Anemone pour corrompre les fonctionnaires qui auraient favorisé ses entreprises dans des attributions de marchés publics.
Ces sommes seraient bien supérieures aux quelque trois millions d'euros déjà trouvés sur un compte de la Deutsche Bank au nom de l'architecte Angelo Zampolini, qui aurait servi d'intermédiaire entre M. Anemone et ses interlocuteurs.
Diego Anemone, libéré dimanche après trois mois de détention préventive, affirme avoir "toujours travaillé honnêtement". "Je suis innocent et je le démontrerai", a-t-il déclaré à sa sortie de prison.
Parmi les marchés publics en cause figurent notamment les travaux réalisés en prévision du sommet du G8 de La Maddalena (Sardaigne) et des Championnats du monde de natation de 2009.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS