Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Coup d'envoi du chantier du bâtiment abritant le mudac et l'Elysée

La première pierre de la deuxième étape de Plateforme 10 à Lausanne, un quartier des arts proche de la gare, a été posée vendredi. Y ont pris part le syndic de Lausanne Grégoire Junod (à gauche) et les conseillers d'Etat Cesla Amarelle et Pascal Broulis.

KEYSTONE/CYRIL ZINGARO

(sda-ats)

La première pierre de l'édifice destiné à accueillir le Musée de l'Elysée et le mudac dans Plateforme 10 à Lausanne a été posée vendredi. Un cube de marbre blanc de deux parties marque symboliquement la réunion de ces deux entités.

Débuté au début du mois de juin, le chantier avance selon le calendrier et l’ouverture des deux musées est prévue en automne 2021, indique un communiqué du canton, de la ville et des différentes institutions. Ce chantier correspond à la deuxième étape de Plateforme 10, pôle muséal, ou "quartier des arts", qui verra le jour sur 25'000 m2 à deux pas de la gare de la capitale vaudoise.

Le premier bâtiment de ce projet, le Musée cantonal des Beaux-Arts, sera lui inauguré en octobre 2019.

Pierre de marbre

Afin de symboliser la réunion du Musée de photographie de l'Elysée, dirigé par Tatyana Franck, et celui du Musée de design et d’arts appliqués contemporain (mudac) mené par Chantal Prod’Hom, les architectes ont opté pour un cube, composé de deux éléments de marbre blanc. "Les deux parties posées l’une sur l’autre reprennent l’image des deux institutions, et se touchent en trois points", explique le communiqué.

Pour assister à la pose de cette pierrre par les conseillers d'Etat Pascal Broulis et Cesla Amarelle, le syndic de Lausanne Grégoire Junod et les directrices des deux musées entre autres, quelque 500 personnes avaient fait le déplacement. Des politiciens, des mécènes, des représentants des CFF, des milieux culturels ou de l'économie.

Pour le Musée de l'Elysée, ce nouvel édifice doit lui permettre de doubler les surfaces d'exposition et de réunir les espaces de conservation des collections en triplant leur volume. Le mudac verra lui ses espaces d'exposition doublés.

100 millions

L’enveloppe globale de ce projet est de 100 millions de francs. Elle comprend les 40 millions de l’Etat de Vaud, les 20 millions de la Ville de Lausanne et les 40 millions provenant de contributions de mécènes et partenaires privés.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.