Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon Interpol, au total, 312 transactions suspectes ont été découvertes et 153 personnes empêchées de prendre leur vol, interrogées par la police et interpellées. De nombreuses enquêtes sont en cours.

Keystone/EPA FILE/WALLACE WOON

(sda-ats)

Joli coup de filet dans les aéroports: plus de 150 personnes soupçonnées d'avoir acheté des billets d'avion avec des cartes de crédit volées ou falsifiées ont été arrêtées lors d'une opération menée autour du globe, a annoncé mardi Interpol.

Cette vaste opération de police impliquant 64 pays, 84 compagnies aériennes et 8 agences de voyage en ligne, a été menée du 6 au 8 juin dans 230 aéroports du monde entier, précise dans un communiqué l'agence de coopération policière internationale dont le siège est à Lyon. Elle n'a pas précisé les noms des pays, ni des compagnies et agences.

Au total, 312 transactions suspectes ont été découvertes et 153 personnes empêchées de prendre leur vol, interrogées par la police et interpellées. De nombreuses enquêtes sont en cours.

De nouveaux modes opératoires du crime organisé pour accéder aux zones de transit dans les aéroports ou faciliter le trafic de drogue ou l'immigration illégale ont été également mis au jour.

"Trop belles pour être vraies"

L'agence européenne des frontières Frontex, l'Association internationale du transport aérien (IATA), des représentants des compagnies aériennes et des émetteurs de cartes de crédit ont aussi collaboré à l'opération.

"Ce genre de fraude présente un risque important en matière de sécurité en permettant à des criminels ou des terroristes de voyager anonymement", souligne le secrétaire général d'Interpol Jürgen Stock, cité dans le communiqué. L'agence "continuera de soutenir ce type d'opération qui montre également l'intérêt de la collaboration entre les secteurs public et privé", ajoute-t-il.

Concernant les billets d'avion, on estime que la fraude sur internet fait perdre environ un milliard de dollars par an aux compagnies aériennes. Les futurs passagers "doivent faire attention en achetant leurs billets et se méfier des offres trop belles pour être vraies", prévient Interpol.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS