Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La mort des abeilles inquiète le Grand Conseil valaisan (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

La mort des abeilles inquiète le Grand Conseil valaisan. Il souhaite soutenir financièrement les associations apicoles pour lutter contre le phénomène. Le gouvernement est invité à se pencher sur la question.

Virus, champignons, acariens, pesticides mettent les abeilles en péril. Le Valais comme le reste du monde est concerné par le problème puisque "80% de la pollinisation des cultures de fruits et de baies est effectuée" par ces insectes, ont rappelé jeudi des députés PDC haut-valaisans.

Ils ont demandé un soutien financier annuel du canton pour les associations apicoles. Ces dernières pourraient ainsi former et engager des conseillers pour lutter "efficacement" contre la mort des abeilles". Leur postulat a été accepté par 105 voix contre 19.

Seul le groupe PLR a combattu la proposition. "Nous contestons le financement d'associations par l'Etat", a souligné le député-suppléant Jérôme Guérin, qui a proposé de trouver plutôt des ressources de formation au sein de l'Ecole d'agriculture du Valais.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS