Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Yves Lampaert (Quick-Step) a enlevé la 2e étape de la Vuelta entre Nîmes et Gruissan sur 203,4 km. Le Belge a profité d'une accélération décisive de son équipe à 2 km de l'arrivée pour s'imposer.

Il a devancé son coéquipier Matteo Trentin et le Britannique Adam Blythe d'Aqua Blue Sport. Il en profite également pour s'emparer du maillot rouge de leader.

Dans une étape sans échappée et où beaucoup craignaient des bordures, il a fallu attendre les dernières minutes pour voir une stratégie gagnante. A un peu plus de deux kilomètres de l'arrivée sur un faux plat montant à la sortie d'un rond-point, les Quick-Step ont attaqué et le peloton a explosé. Sous l'impulsion de Julian Alaphilippe, les Quick-Step ont créé un écart rédhibitoire et Lampaert, spécialiste de l'effort solitaire, a pu couper la ligne en premier.

Lampaert endosse le maillot rouge avec une seconde d'avance sur...Trentin. Derrière les deux Quick-Step, on retrouve quatre coureurs BMC dont l'Italien Daniel Oss à 3 secondes. Premier porteur du maillot rouge, Rohan Dennis est quatrième à 17 secondes. Seizième de l'étape à 8 secondes du vainqueur, Chris Froome est neuvième du général à 21 secondes.

Lundi le peloton sera déjà face à un beau défi avec une 3e étape de 158,5 km plutôt bosselée et une arrivée à Andorre. Avant de rejoindre la Principauté, les coureurs s'élanceront en France de Prades Conflent Canigo avec l'ascension du Col de la Perche (1575 m) et le Coll de la Rabassa (1820 m), deux montées de première catégorie. A 7 km du but, le peloton aura encore à passer l'Alto de la Comella, une ascension de 2e catégorie à 1345 m. De quoi titiller l'appétit des attaquants et de ceux qui voudront tester la forme de Chris Froome.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS