Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse mène 2-0 à Genève dans le barrage du Groupe mondial face aux Pays-Bas. Dans la foulée Stan Wawrinka, Roger Federer s'est baladé face à Jesse Huta Galung (6-3 6-4 6-3).

Si le Vaudois a dû cravacher contre Thiemo De Bakker - succès en cinq manches -, le Bâlois a livré un magnifique "one man show" face à Jesse Huta Galung. Un Néerlandais qui, même s'il vaut sans doute mieux que sa 436e place actuelle au classement ATP, a été vite réduit au rang de faire-valoir.

Devant un public aux anges, qui n'a pas hésité à lancer une ola au début du troisième set, Roger Federer a lâché des coups dont lui seul a le secret. Quasiment toute l'étendue de sa palette y est passée, y compris les désormais célèbres "retours furtifs".

Sans céder son engagement - il n'a eu que trois balles de break à sauver à 4-3 dans le dernier set -, l'homme aux 17 titres en Grand Chelem s'est imposé après 1h42' de jeu, sur sa première balle de match et après un ultime retour-volée.

Vainqueurs des deux premiers simples, les Suisses ont désormais l'occasion de boucler l'affaire dès le double de samedi, et ainsi d'assurer leur maintien dans le Groupe mondial. Un double qui, sauf changement de dernière minute, verra la paire "Fedrinka" opposée à deux illustres inconnus, Matwe Middelkoop et Tim van Rijthoven.

ATS