Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Grande-Bretagne a fait un pas important vers les demi-finales de la Coupe Davis. Les frères Andy et Jamie Murray ont remporté le double face à la France, permettant aux Britanniques de mener 2-1.

Vainqueurs 4-6 6-3 7-6 (7/5) 6-1 de la paire Jo-Wilfried Tsonga/Nicolas Mahut devant leur public du Queen's, les frères Murray ont gagné ce qui était annoncé comme le match clef de ce quart de finale. Il revient désormais à Andy Murray de boucler l'affaire dimanche face à Gilles Simon (à moins d'un changement de dernière minute), sachant que James Ward n'aurait ensuite quasiment aucune chance dans un éventuel 5e match décisif face à Tsonga.

En position d'offrir à la Grande-Bretagne sa première qualification en demi-finale depuis 1981, Andy Murray peut remercier son grand frère. Jamie Murray a en effet parfaitement tenu son rang samedi, lui qui était le meilleur joueur de double sur le terrain (ATP 20 dans la spécialité). Il a notamment permis à Andy d'entrer petit à petit dans la rencontre, après un début de match poussif. Breaké d'entrée, le no 3 mondial s'est ensuite mis au niveau pour livrer une partie extrêmement solide, durant laquelle il s'est montré survolté comme jamais.

Andy Murray s'est pourtant fait une grosse frayeur lorsqu'il a lourdement chuté à 5-5 dans le troisième set. Manifestement touché à l'adducteur droit, l'Ecossais a été longuement massé sur le terrain, avant de reprendre sa place sans gêne apparente.

S'il gagne son simple dimanche, Andy Murray permettra à son équipe de retrouver en demi-finale le vainqueur de la rencontre opposant à Darwin l'Australie au Kazakhstan. Menés 2-0 vendredi, les locaux se sont relancés en gagnant le double grâce à la paire Sam Groth/Lleyton Hewitt, vainqueur du duo Andrey Golubev/Aleksandr Nedovyesov (6-4 7-6 6-2).

Dans l'autre partie du tableau, la Belgique a déjà assuré sa qualification pour les demi-finales. Vainqueurs au 1er tour d'une équipe de Suisse privée de Roger Federer et Stan Wawrinka, les Belges ont battu 3-0 le Canada, qui a aussi dû composer sans ses deux meilleurs éléments Milos Raonic et Vasek Pospisil (tous deux blessés). Samedi à Ostende, le point de la qualification a été obtenu par le binôme Ruben Bemelmans/Kimmer Coppejans, qui s'est imposé devant la paire Daniel Nestor/Adil Shamasdin (7-5 3-6 6-4 6-3).

En demi-finale, la Belgique affrontera l'Argentine, qui a aussi facilement écarté la Serbie, orpheline de Novak Djokovic. Carlos Berlocq et Leonardo Mayer ont offert le point décisif aux Sud-Américains, dominant en double la paire composée de Viktor Troicki et Nenad Zimonjic (6-2 6-4 6-1).

ATS