Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'élargissement de la Coupe du monde à quarante-huit équipes dès 2026 permettra "à plus de pays de rêver", a déclaré mardi le président de la FIFA Gianni Infantino.

"La bonne nouvelle c'est que le Mondial à 48 équipes se disputera encore sur 32 jours, que l'équipe vainqueur jouera 7 matches comme aujourd'hui et que le tournoi aura lieu encore dans 12 stades", a ajouté le Valaisan en conférence de presse, juste après l'adoption de cette réforme par le gouvernement de la FIFA.

"Nous devons dessiner la Coupe du monde du 21e siècle. Le football ne se limite pas à l'Europe et à l'Amérique latine", a ajouté le successeur de Sepp Blatter, élu en février dernier notamment sur la promesse de changer le format du Mondial mais en proposant alors un tournoi à 40 équipes.

Le Mondial 2026, dont le pays organisateur sera décidé en mai 2020, réunira 16 groupes de 3 équipes dont les deux premières seront qualifiées pour les 16e de finale.

Le nombre de places supplémentaires allouées à chaque confédération "n'a pas encore été décidé" mais "chaque confédération aura plus de places", a ajouté M. Infantino.

L'un des arguments avancés par la FIFA pour justifier cette extension du format est une augmentation des revenus de 640 millions de dollars (605 millions d'euros) par rapport aux prévisions du Mondial 2018 en Russie à 32 équipes.

"Ce sont des estimations, il est difficile de savoir ce que sera la situation économique dans plusieurs années", a toutefois nuancé le Valaisan.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS