Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Elizabeth Madden a soulevé pour la deuxième fois de sa carrière la Coupe du monde.

L'Américaine, sur son étalon Breitling, a réussi à défendre la première place qu'elle occupait depuis jeudi et la première des trois épreuves de cette finale. Bons dimanche, Steve Guerdat et Bianca ont terminé dixièmes.

Ce qui représente une progression de neuf places par rapport au classement du couple vendredi soir. Impeccables dimanche à Bercy, avec un double sans faute, Guerdat et Bianca ont remporté l'épreuve à égalité avec l'Américain Devin Ryan (Eddie Blue), empochant par la même occasion une prime de plus de 60 000 euros.

Bezzie Madden, 54 ans, appartient au gotha du saut d'obstacles depuis bien longtemps. Déjà lauréate de la Coupe du monde en 2013, l'Américaine a assuré le coup dans la deuxième manche dominicale (4 points au total). Elle devance au classement final Devin Ryan (6 points) et le Suédois Henrik von Eckermann (Mary Lou).

L'autre Suisse en lice à Paris, Paul Estermann (Lord Pepsi), a pour sa part terminé au dix-huitième rang.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS