Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jolanda Neff continue de régner sans partage sur le VTT. La St-Galloise a raflé à Mont St-Anne (Can) sa 3e victoire de la saison en Coupe du monde après ses succès à Nove Mesto (Tch) et Albstadt (All)

Egalement sacrée championne d'Europe la semaine dernière à Chies d'Alpago (It), la vététiste de 22 ans n'a, encore une fois, pas eu de rivales à sa mesure au Québec, où elle a franchi la ligne avec 34 secondes d'avance sur la Canadienne Catharine Pendrel.

Jolanda Neff n'a pourtant pas vécu une journée paisible. Peu après son réveil, elle est tombée sur la tête, perdant conscience pendant environ 30 secondes. Toujours un peu secouée, elle a pris le départ, mais en n'affichant pas la même aisance technique que d'habitude: "Je suis tombée à chaque tour, et à des endroits qui ne présentaient aucune difficulté majeure", a-t-elle raconté. "C'est peut-être la course le plus folle de ma carrière", a-t-elle ajouté après avoir franchi la ligne avec le tibia et le genou gauche en sang.

Avec trois succès en quatre étapes de la Coupe du monde - sa seule défaite (4e rang) a été enregistrée à Lenzerheide -, Jolanda Neff mène largement le bal au classement général, dont elle est la tenante du titre.

Dans la course masculine, l'autre figure du VTT suisse, Nino Schurter, a également tenu le haut de l'affiche. Peu en veine jusqu'ici cette saison en Coupe du monde avec trois 2es places, le Grison a enfin pu goûter à la victoire, s'imposant devant son vieux rival français Julien Absalon.

Dans le sillage de son leader, l'ensemble de l'équipe helvétique a brillé au Québec. Elle a signé un impressionnant tir groupé en plaçant quatre autres coureurs dans le top 7 avec Florian Vogel (3e), Ralph Näf (4e), Matthias Flückiger (6e) et Lukas Flückiger (7e).

ATS