Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rugby - L'Angleterre, sacrée en 2003 et finaliste en 2007, a été éliminée par la France, victorieuse (19-12) en quarts de finale de la Coupe du monde.
Les Français, qui restaient sur deux défaites, face aux All Blacks (37-17) et surtout face à la modeste équipe des Tonga (19-14), comptaient seize points d'avance à la mi-temps (16-0). Très agressifs en défense, dans le sillage d'une troisième ligne royale, ils ont inscrit deux essais dans les 40 premières minutes, par l'ailier Vincent Clerc (22e) et l'arrière Maxime Médard (30e).
Les Anglais ont eux laissé filer plusieurs occasions, en raison de passes mal ajustées ou d'absences de soutien. Ils ont enfin trouvé l'ouverture dans la défense française par l'arrière Ben Foden qui ramenait son équipe à neuf points (16-7, 55e). Le XV de la Rose est même revenu à sept longueurs (19-12, 77e) sur un essai de Cueto. Trop tard. Les Français, battus en demi-finale par les Anglais en 2003 et 2007, tenaient leur revanche.
Dans le premier quart de finale, le Pays de Galles avait écarté l'Irlande (22-10) au terme d'un match intense à Wellington, pour rejoindre le dernier carré pour la première fois depuis 1987. Grâce à trois essais, du vétéran Shane Williams, de Mike Phillips et du jeune Jonathan Davies, les Gallois retrouveront la France au tour suivant samedi prochain.
Les hommes de Warren Gatland, portés par Sam Warburton, le plus jeune capitaine du tournoi, ont pu compter sur la solidité de leur pack et sur l'inspiration des jeunes arrières. Capable de renverser l'Australie en match de poule, la génération des trentenaires irlandais, emmenée par le tandem Brian O'Driscoll-Ronan O'Gara, quitte la compétition, dernier espoir de sacre au plus haut niveau international.

ATS