Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Le crash", "l'humiliation": la presse britannique a décrété "la fin du monde" dimanche après l'élimination du XV d'Angleterre de sa Coupe du monde.

Le Mail on Sunday a montré le capitaine Chris Robshaw à genoux, bouche ouverte et regard perdu après l'échec "embarrassant" face à l'Australie (33-13) sous le titre: "End of the World".

"Humilié sur son propre sol", a écrit le Daily Telegraph, qui a ajouté que "le rêve d'une nation a été brisé". "L'agonie", a abondé le Sunday Times.

"Malgré des années de préparation, des millions de livres dépensés et plus de deux millions de billets vendus, l'Angleterre a été boutée hors de sa propre Coupe du monde après seulement trois matches. Pour aggraver la peine, c'est le vieil ennemi australien qui a donné le coup de grâce", a souligné Owen Gibson dans The Observer.

L'Independant a le "coeur brisé" en Une, juste au-dessus d'un autre titre qui a évoqué le Brexit (British exit) de l'Union européenne sur lequel le Royaume-Uni doit se prononcer d'ici la fin 2017 lors d'un référendum.

Supporter no 1 du XV de la Rose sur ce Mondial, le prince Harry est présent dans tous les journaux. "Le mal au crâne anglais de Harry", a titré le Mirror. Mais la principale cible reste le sélectionneur Stuart Lancaster, dont le procès a déjà commencé. "Des jobs sont à prendre", a écrit le Daily Telegraph.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS