Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski nordique - Dario Cologna apparaît plus fort que jamais. Il a remporté de façon magistrale la double poursuite (ou skiathlon) sur 30 km à Lahti (Fin).
C'est sa neuvième victoire en tout et son quinzième podium sur les dix-huit dernières courses si l'on inclut les étapes du Tour de ski.
Au général de la Coupe du monde, le Grison compte plus de 600 points d'avance et, même si le globe n'est mathématique pas encore attribué, il ne sera plus rejoint.
La manière avec laquelle il l'a emporté samedi en dit long sur sa forme: Cologna a attaqué en montée à quelque 2 km de l'arrivée, lâchant rapidement les quelques hommes qui l'accompagnaient encore pour couper la ligne avec 3''7 d'avance sur le Norvégien Martin Johnsrud Sundby et 4''2 sur le Canadien Alex Harvey. Le tout en finissant en roue libre sur les 50 derniers mètres, histoire de savourer.
"J'aime Lahti (ndlr: il s'y était déjà imposé l'an dernier) et j'étais dans un bon jour, raison pour laquelle j'ai attaqué assez tôt", a dit le champion, qui avait déjà placé une première banderille après 20 km. "Le groupe de tête était assez conséquent, ce qui provoquait du stress, et cette première attaque visait à le réduire un peu", a-t-il expliqué.
Cologna aura une nouvelle occasion de briller dès dimanche à Lahti, sur le sprint en classique. Un succès lui permettrait de convoiter également le petit globe de la spécialité, pour lequel il est toujours en course. Le globe de distance lui est déjà promis, ainsi, donc, que le trophée du général, qu'il remportera pour la troisième fois.
Autrefois souvent placé mais rarement vainqueur, Cologna a pris une nouvelle dimension cette saison. Il a étoffé son entraînement et progressé en sprint, tout en gardant une fluidité et une technique exceptionnelles. Ce cocktail le rend d'autant plus irrésistible que son principal rival Petter Northug, menacé désormais par le Canadien Devon Kershaw pour la 2e place du général, connaît une saison délicate.

ATS