Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski nordique - Simon Ammann, 9e du deuxième concours de Coupe du monde de saut du week-end à Engelberg, a quelques raisons d'espérer.
Sur sa deuxième manche, le Saint-Gallois a réalisé un des meilleurs sauts du week-end (135,5 m). Ce fut insuffisant pour lui permettre de lutter pour les premières places mais suffisant pour lui redonner un peu confiance avant la Tournée des Quatre-Tremplins.
Le concours a été remporté par l'Autrichien Andreas Kofler (135 et 138 m), qui s'impose pour la quatrième fois en sept épreuves cette saison. Le Polonais Kamil Stoch se classe 2e à 3,9 points et le Norvégien Anders Bardal, vainqueur la veille, 3e à 4,2 pts.
Simon Ammann termine 9e pour la troisième fois cet hiver, la deuxième fois en deux jours à Engelberg. Le quadruple champion olympique n'a pas réussi à faire mieux pour l'instant cette saison. Un mauvais "timing" à la sortie de la table d'élan, un manque d'explosivité et une position peu adéquate sur le tremplin l'ont à chaque fois freiné, quand ce n'étaient pas les conditions atmosphériques. Mais Ammann a réagi dans sa seconde manche de dimanche: avec 135,5 m, il retrouvait enfin un niveau digne de son standing et gagnait sept rangs par rapport à son premier passage. Sans doute son meilleur saut de la saison.
S'il poursuit sur cette lancée, il peut espérer jouer un rôle lors de la Tournée qui débute le 30 décembre à Oberstdorf (All). La hiérarchie se révèle en effet beaucoup plus fluctuante cette saison que par le passé.

ATS