Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le FC Barcelone a offert un "happy end" à Pep Guardiola.
Pour le dernier match de leur entraîneur, les joueurs catalans ont remporté la Coupe du Roi en écrasant l'Athletic Bilbao 3-0 (3-0), lors d'une finale disputée au stade Vicente-Calderon de Madrid.
Après quatre ans de bons et loyaux services, Guardiola a tiré sa révérence avec un 14e et dernier trophée. Un record dans l'histoire du club. Hasard du sport, le coach de 41 ans s'en est allé en bouclant la boucle: son premier titre comme entraîneur avait déjà été glané en Coupe du Roi, le 13 mai 2009 en finale face à... l'Athletic Bilbao (4-1).
Pour son ultime match à la tête des Blaugrana, Guardiola a pu profiter du spectacle. Malgré une défense remaniée (blessures d'Alves et Puyol), "son" Barça a évolué comme à ses plus belles heures, principalement en début de rencontre. Après 25 minutes, le match était ainsi déjà plié avec deux buts de Pedro et une réussite de Messi (73e goal de la saison, toutes compétitions confondues).
En plus de parachever le parcours de Guardiola, cette victoire a permis au Barça de sauver sa saison. Les Catalans avaient certes récolté des trophées mineurs en début de saison (Supercoupe d'Espagne et d'Europe, Mondial des clubs). Reste que leur exercice 2011/2012 a surtout été marqué par deux échecs récents, en Liga (2e derrière le Real Madrid) et en Ligue des champions (élimination en demi-finale par Chelsea).
Cette Coupe du Roi, la 26e de son histoire, tombe donc à pic pour le Barça, dont le prochain objectif consistera à assurer la transition entre Guardiola et Tito Vilanova, son adjoint jusqu'ici et successeur à la tête de l'équipe.
De son côté, l'Athletic Bilbao n'a pas pu finir sur une bonne note. Modestes 10es en Liga, les Basques ont achevé la saison sur deux grosses déconvenues en Coupe du Roi et en Europa League, où ils avaient été battus 3-0 en finale à Bucarest par l'Atletico Madrid.

ATS