Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Conakry - Des coups de feu étaient entendus lundi soir dans plusieurs quartiers de Conakry après l'annonce de la victoire de l'opposant historique Alpha Condé à la présidentielle en Guinée, ont constaté un journaliste de l'AFP et des témoins. L'ONU a par ailleurs invité les Guinéens à "accepter les résultats de l'élection".
Ces coups de feu, dont l'origine n'a pas pu être déterminée dans un premier temps, ont été entendus dans les quartiers où s'étaient produites des violences au cours de la journée de lundi, en particulier Ratoma et Hamdallaye.
Ces quartiers avaient été lundi le théâtre d'affrontements entre de jeunes partisans du candidat perdant, Cellou Dallein Diallo, et les forces de l'ordre qui ont fait au moins un mort et une trentaine de blessés, selon une source policière.
Les rues de ces quartiers étaient en outre quadrillées par d'imposantes forces de sécurité, selon le journaliste de l'AFP. Ces quartiers sont en majorité peuplés de Peuls, l'ethnie de M. Diallo, M. Condé étant Malinké.
Dans les quartiers où vivent plus particulièrement les partisans de M. Condé, l'heure étant en revanche à l'explosion de joie.
L'ONU réagitLe secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a invité lundi les Guinéens à "accepter les résultats de l'élection" présidentielle qui a porté au pouvoir l'opposant Alpha Condé.
Cité par un porte-parole, M. Ban a demandé aux Guinéens "de résoudre tout différend par des moyens légaux". Il a "félicité le peuple guinéen d'avoir mené un scrutin pacifique et bien ordonné et l'a appelé à travailler pour une Guinée pacifique et prospère".
Alpha Condé, opposant historique, a remporté l'élection présidentielle en Guinée avec 52,52 % des voix, selon les résultats provisoires officiels annoncés lundi par le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS