Toute l'actu en bref

Fernando Alonso a apprécié son expérience en IndyCar. Disputer les 500 Miles d'Indianapolis, même s'il a dû abandonner, a fait du bien à son moral. Et aussi à son compte en banque...

Le pilote espagnol a fait part de sa surprise quand il a découvert ce qu'il avait gagné comme primes sur le fameux ovale américain. Qualifié en 5e position sur 33 partants, désigné rookie de l'année, Alonso a mené l'épreuve durant 27 tours avant d'abandonner, le moteur de sa McLaren-Honda ayant cassé.

Au final, il a touché un chèque de quelque 300'000 dollars. "Je vais devoir dire ça aux gars de la F1", a-t-il dit à la chaîne allemande RTL. "C'est une très bonne course, et je pense que beaucoup de pilotes de F1 vont y aller bientôt", a encore ajouté le double champion du monde.

Vainqueur de la course, le Japonais Takuma Sato a quant à lui empoché la coquette somme de 2'458'129 dollars. Son dauphin, le Brésilien Hélio Castroneves, a dû se contenter de 770'629 dollars.

La prime dépend de nombreux critères en plus de l'ordre d'arrivée. Sont notamment pris aussi en compte la vente de billets, les contrats TV et le sponsoring.

ATS

 Toute l'actu en bref