Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après les uzis, les sushis. Le gouvernement israélien propose aux jeunes venant de finir leur trois ans de service militaire obligatoire de se recycler dans la cuisine asiatique.

"Israël propose des cours de cuisine asiatique à ces jeunes afin de progressivement réduire le nombre des travailleurs étrangers dans le domaine et de les remplacer par une main d'oeuvre israélienne qualifiée", a expliqué un responsable du ministère de la Défense.

Plusieurs sessions de formation ont déjà été organisées en 2011 et six sessions sont prévues cette année. Chacune réunit au moins 25 participants. Ces cours de cuisine devraient coûter 4,5 millions de shekels par an (1,1 million de francs), dont un million financé par le ministère de la Défense, selon le quotidien Haaretz.

ATS