Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Rien n'arrête les Kényans, pas plus le froid glacial que la neige ou les adversaires: les coureurs des hauts plateaux ont trusté cinq des six places sur les podiums à la 33e course de l'Escalade à Genève, remportée haut la main par Paul Kipkorir et, chez les dames, Linet Masai.
Les Suisses se sont bien défendus, avec la 4e place de la Valaisanne Christina Carruzzo, à 3 dixièmes du podium, et la 9e du Jurassien de Neuchâtel Jérôme Schaffner, à son meilleur niveau à 31 ans.
La performance du jour est à mettre au crédit de Linet Masai. La veille de son 21e anniversaire, la gracieuse Kényane à allongé sa merveilleuse foulée malgré les pièges d'une chaussée réfrigérée mais bien dégagée pour l'emporter avec 31 secondes d'avance (4 km) sur sa compatriote et tenante du titre Caroline Chepkwony. Déjà gagnante en 2007, Masai, championne du monde en titre du 10 000 m, n'a pas eu à forcer son immense talent.
"Je suis heureuse, la course est belle et ce n'était pas trop glissant, sauf dans la descente", a soufflé l'athlète kalenjin, qui apprend l'anglais à Londres où elle réside dans la période des courses sur route et des cross. Après l'Escalade, elle rentre immédiatement au Kenya pour aller préparer en altitude la nouvelle saison, avec la piste et la défense de son titre mondial comme points forts.
La victoire de son compatriote Kipkorir - le 15e succès kényan sur les 17 dernières éditions chez les messieurs - est plus surprenante. Ce spécialiste des courses sur route, 3e l'an dernier à Genève, était parti aux petites heures le matin même en voiture de Francfort pour venir remporter la prime du vainqueur (2500 frs) et l'adhésion d'un public ravi de sa belle lutte avec son compatriote Mike Kigen, 2e à 7''9 devant un autre Kényan, Daniel Chebii.
(op)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS