Toute l'actu en bref

La course s'est déroulée sur 19 km entre Lausanne et Thonon.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Quelque 80 rameurs venus des quatre coins du monde ont traversé en paddle samedi le lac Léman. Parti de Vidy-Lausanne, le plus rapide, l'Australien Michael Booth, a rejoint Thonon-les-Bains (F) en 01h39.

Les meilleurs spécialistes de la discipline participaient samedi à l'Euro Tour Stand up paddle. "C'est la première traversée officielle en paddle entre deux pays, la Suisse et la France ", a expliqué à l'ats Jean-Damien Zaccariotto, attaché de presse de l'événement.

Crampes

Les rameurs les plus lents ont mis près de 03h30 pour accomplir cette traversée de 19 kilomètres. "Certains sont arrivés avec de jolies crampes", a relevé M. Zaccariotto. "Le lac était très plat, sans vent, ce qui permettait de faire des performances. C'était très bien pour les coureurs qui ont des planches aérodynamiques".

Pour la sécurité des participants, une douzaine de bateaux ont accompagné les rameurs. Ils ont été accueillis par plusieurs milliers de personnes à Thonon-les-Bains où se tenait la Fête du nautisme. Les organisateurs espèrent rééditer l'expérience l'an prochain pour faire de cette traversée un événement nautique majeur sur le Léman.

ATS

 Toute l'actu en bref