Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après la nomination du conseiller d'Etat Beat Vonlanthen jeudi soir par le PDC, la situation se clarifie en vue des élections au Conseil des Etats cet automne. Les quatre grands partis présenteront vraisemblablement chacun un candidat à la succession d'Urs Schwaller.

Outre M. Vonlanthen et l'actuel conseiller aux Etats socialiste Christian Levrat, ce quatuor devrait comprendre encore le conseiller national PLR Jacques Bourgeois et un candidat UDC germanophone encore à déterminer.

En effet, après la nomination du germanophone Beat Vonlanthen, le conseiller national UDC Jean-François Rime se retire de la course. Le président du parti Roland Mesot a confirmé samedi à l'ats cette information de différents médias. M. Rime et l'UDC sont en effet d'avis que cela n'a pas de sens de présenter un candidat francophone.

Les électeurs fribourgeois veulent un représentant francophone et un germanophone au Conseil des Etats, pense l'UDC, qui nommera son candidat en mai. M. Mesot n'a pas voulu évoquer de papables.

Au PLR, la stratégie est inverse: c'est le préfet singinois Nicolas Bürgisser qui se retire de la course après la nomination de M. Vonlanthen, a indiqué le secrétaire Savio Michellod. Jacques Bourgeois avait manifesté son intérêt en novembre et devrait être désigné en février.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS