Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le site de Perlen (LU) va pouvoir augmenter sa production via un traitement accru de vieux papier (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Le groupe industriel lucernois CPH Chemie+Papier Holding va racheter au 1er janvier 2018 la société Papierfabrik Utzenstorf, dans la localité d'Utzenstorf (BE). L'opération assure la continuité de l'activité de recyclage du papier des communes suisses.

La transaction, dont le montant n'est pas divulgué, prévoit le transfert du traitement et du conditionnement de 260'000 tonnes de papier usagé par an à Perlen (LU). Cette localité est le siège de CPH Chemie-Papier, dont la division papier reprendra la production de Papierfabrik Utzenstorf, selon un communiqué diffusé mardi.

Plan social

Le site bernois cessera quant à lui son activité de production et de distribution à la fin de cette année. Il emploie pour l'heure quelque 200 collaborateurs. Un plan social est prévu pour eux, financé par la société Papierfabrik Utzenstorf elle-même.

L'opération de concentration à Perlen doit notamment permettre d'abaisser les coûts, devenus trop élevés à Utzenstorf depuis l'abandon du cours plancher de l'euro début 2015. A partir de 2018, le site lucernois sera ainsi l'unique usine à fabriquer du papier pour les journaux et les magazines.

Petite activité maintenue

Perlen transformera annuellement environ 500'000 tonnes de papier usagé provenant des ménages suisses en papier neuf. Selon le directeur général de CPH, Peter Schildknecht, cité dans le communiqué, la solution garantit à la fois le recyclage du papier et la fabrication de papier en Suisse.

Quant au site d'Utzenstorf, situé entre Soleure et Berthoud (BE), il poursuivra une activité consistant à séparer le papier usagé du carton. La production devrait porter sur 30'000 tonnes par an environ. Elle permettra de maintenir quelques emplois, dont le nombre n'est pas précisé par CPH.

ATS