Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo ne sera pas libéré. Sa demande a été rejetée mardi par les juges de la Cour pénale internationale (CPI).

Les avocats de Gbagbo, qui est âgé de 70 ans, demandaient sa libération provisoire en raison de son état de santé.

L'ex-président ivoirien (2000-2010) est accusé d'avoir plongé son pays dans la guerre civile en refusant de céder le pouvoir à l'issue de l'élection présidentielle de 2010.

Gbagbo, transféré fin 2011 à La Haye, doit répondre au total de quatre chefs de crimes contre l'humanité perpétrés dans le contexte des violences post-électorales. Son procès doit débuter en novembre.

ATS