Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le Conseil national a décidé de prolonger son soutien financier à la création de crèches jusqu'à fin 2015. Sous l'impulsion de la gauche et d'une partie du PDC, il s'est même prononcé pour le maintien de la somme du programme quadriennal actuel, soit 120 millions de francs.
Pour la courte majorité d'une voix, il s'agissait de se donner les moyens de ses ambitions. A droite en revanche, on souhaitait s'en tenir aux propositions du Conseil fédéral, à savoir 80 millions. Il faut tenir compte de la situation financière de la Confédération et recentrer l'aide fédérale sur les structures préscolaires et nouvelles, a plaidé en vain le conseiller fédéral Didier Burkhalter.
Tout le débat a été marqué par les tentatives de l'UDC de couler le projet. Le parti de droite est en effet fondamentalement opposé à l'aide aux crèches. Adepte de la mère au foyer, la Lucernoise Yvette Estermann ne voit dans ces structures d'accueil rien d'autre qu'un projet de la gauche, pas dans l'intérêt de l'enfant.
La loi sur les aides financières à l'accueil extra-familial pour enfant a une durée limitée à huit ans et arrive à échéance le 31 janvier 2011. A cette date, la Confédération aura investi 190 millions et permis la création de 33'000 places d'accueil. Le projet de prolongation de la loi de quatre ans fait suite à l'adoption d'une motion du Parlement. Le dossier passe au Conseil des Etats.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS