Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'idée d'instaurer une cour constitutionnelle chargée de valider ou non les initiatives populaires avant la récolte de signatures fait son chemin en Valais. Le Grand Conseil a accepté un postulat en ce sens.

KEYSTONE/FABRICE COFFRINI

(sda-ats)

L'idée d'une cour constitutionnelle fait son chemin en Valais. Le Grand Conseil a accepté mardi par 59 voix contre 48 et 14 abstentions un postulat qui demande l'instauration d'un tel organe.

Cette cour aurait pour seule tâche de valider ou non les initiatives populaires avant le début de la récolte de signatures, ont expliqué les signataires issus de plusieurs partis. Les opposants y voient une restriction des droits populaires.

Actuellement, la tâche de valider une initiative revient au parlement. Le sujet devrait être remis sur la table lors d'une session ultérieure, une fois que le gouvernement aura pris position sur le postulat.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS