Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La société de biotechnologie zurichoise Cytos, qui a accusé une perte de 34 millions de francs en 2014, annonce sa fusion avec Kuros, active dans la bioscience. La nouvelle entité, baptisée Kuros Biosciences, sera pilotée par l'actuelle direction de Kuros.

Le mariage entre les deux entreprises zurichoises doit encore être validé par les actionnaires, ainsi que par les autorités compétentes, ont indiqué jeudi leurs responsables dans un communiqué commun. La transaction implique l'échange de titres de Kuros contre de nouvelles actions émises par Cyros.

Cotée à la Bourse suisse, Cytos a bouclé ses exercices 2013 et 2014 dans les chiffres rouges pétants. En août dernier, l'entreprise basée à Schlieren avait conclu un accord de licence avec la britannique Checkmate Pharmaceuticals afin de tenter de sortir la tête de l'eau.

Détenue par des particuliers, Kuros est spécialisée dans la biochirurgie, et plus particulièrement le développement de produits et préparations focalisées sur la régénération des tissus. La nouvelle entité poursuivra tous les partenariats stratégiques engagés par Cytos, tout en s'appuyant sur les innovations de Kuros.

Président de Cytos maintenu

Le communiqué précise que Kuros Biosciences sera dirigée par Didier Cowling, actuel patron de Kuros. Quant aux membres de la direction actuelle de Cytos, ils quitteront leurs fonctions lors de la concrétisation de la fusion.

Cité dans le document publié jeudi, le président du conseil d'administration de Cytos, Christian Itin, s'est dit réjoui de ce mariage, qui représente la meilleure option en vue "d'une création de valeur à long terme pour les actionnaires de Cytos". A noter que M. Itin conservera sa casquette de président dans la nouvelle structure.

La fusion prévoit que chaque titre de Kuros soit converti en 27 nouvelles actions Cytos. Au terme de la transaction, les actionnaires actuels de Cytos devraient détenir environ le cinquième des titres de Kuros Biosciences, contre quatre cinquièmes pour ceux de Kuros.

Lors d'une assemblée générale extraordinaire de Cytos prévue en janvier, le conseil d'administration proposera l'émission de quelque 392 millions de nouveaux titres. Dans la foulée, le capital conditionnel devrait croître de 50 millions d'actions et le capital autorisé d'environ 9 millions d'actions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS