Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuchâtel - Un comité de douze personnes s'est constitué à Neuchâtel en vue de créer une section cantonale du Parti bourgeois démocratique. L'assemblée générale constitutive est prévue en octobre. Avec Neuchâtel, le PDB sera présent désormais dans 14 cantons suisses.
Membre du comité neuchâtelois du PDB, Pierre-Alain Storrer a confirmé l'information publiée par la radio et la télévision romande. Selon lui, les statuts de la section neuchâteloise sont en cours de rédaction. Ils seront soumis à une assemblée générale constitutive prévue au mois d'octobre.
Les élections fédérales de 2011 "seront l'occasion de mesurer le poids et l'utilité" d'une section du PBD dans le canton de Neuchâtel, a précisé Pierre-Alain Storrer, ancien membre de l'UDC cantonale. Selon lui, le nouveau parti peut se positionner sur l'échiquier politique de façon singulière et originale.
Le PBD est ainsi favorable à la poursuite de la voie bilatérale avec l'Union européenne (UE). Cette position ne recouvre ni celle de l'Union démocratique du centre (UDC), opposée à cette option, ni celle du Parti libéral-radical (PLR), plutôt réceptif à la mise en oeuvre tôt ou tard de négociations d'adhésion.
Sur le plan cantonal, le PBD Neuchâtel souhaite apporter son soutien au PLR pour asseoir une majorité de droite au parlement. "Je ne crois pas à la réforme de l'Etat" conduite actuellement par un gouvernement à majorité de droite et un Grand Conseil à majorité de gauche, a dit Pierre-Alain Storrer.
Le PBD est favorable à la politique de concordance qui a garanti jusqu'ici sa stabilité et sa prospérité à la Suisse, a ajouté le représentant neuchâtelois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS