Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Lors de la remise des Crédit Suisse Sports Awards à Zurich, Simon Ammann a été élu pour la deuxième fois de sa carrière "sportif suisse de l'année". Le Saint-Gallois a devancé le roi de la lutte suisse Wenger Kilian. Chez les dames, Ariella Kaeslin a été couronnée pour la troisième fois de suite.
Le sauteur à skis a devancé des champions de la trempe de Roger Federer, Carlos Janka ou Dario Cologna.
Parfois, des histoires se répètent même si elles paraissent trop belles pour être vraies. Il en fut pourtant ainsi pour Simon Ammann en février dernier à Whistler. Huit ans après son premier doublé à Salt Lake City avec ses deux médailles d'or, celui qui avait su toucher le coeur d'un large public, parvenait à rééditer son double triomphe de 2002. Son exploit était le même mais Ammann avait, lui, changé. Plus mûr sur le plan personnel et plus abouti sur le plan sportif.
En football, on parlerait d'un hattrick. Ariella Kaeslin est élue pour la troisième fois de suite "sportive de l'année". Un honneur que seul a réussi avant elle Tony Rominger, couronné trois fois de 1992 à 1994. Bien sûr, les résultats bruts laissent àpenser que la Lucernoise a fait un pas en arrière cette année. Elle ne fut "que" cinquième des championnats d'Europe à Birmingham et a échoué au pied du podium à Rotterdam lors des championnats du monde en saut avec une différence infime de 0,016 point avec la médaillée de bronze. Elle avait dû se battre contre une infection virale en été ce qui l'avait perturbée dans sa préparation.
Les règlements des Awards sont ainsi faits que l'exploit des footballeurs juniors M17, couronnés champions du monde au Nigeria en novembre 2009, ne pouvait figurer que dans l'édition 2010. Le sacre est tardif mais mérité. En finale, les joueurs de Sven Ryser - sacré entraîneur de l'année 2010 - avaient pris le meilleur sur le Nigeria devant le regard de centaines de milliers de téléspectateurs suisses pris de passion pour ses juniors sans complexe.
Premier médaillé d'or du skicross aux Jeux olympiques, Mike Schmid (26 ans) a été élu "révélation de l'année". Il a battu le hockeyeur Nino Niederreiter et l'athlète Lisa Urech. Enfin, le skieur Christoph Kunz (28 ans) a été sacré meilleur sportif handicapé de l'année 2010 grâce àses résultats lors de des Paralympiques de Vancouver. Paraplégique, il a remporté sur un monoski l'or de la descente et l'argent du slalom géant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS