Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Caracas - Un avion de la compagnie publique Conviasa assurant une liaison intérieure s'est écrasé lundi dans le sud-est du Venezuela avec une cinquantaine de personnes à bord. On dénombre au moins quatorze morts et 33 survivants, alors que quatre personnes étaient encore bloquées sous les débris.
"Un total de 33 personnes sont prises en charge dans différentes cliniques (...) Nous avons 14 corps en cours d'identification et nous devons dégager quatre autres personnes", bloquées sous les débris de l'appareil, a déclaré Francisco Rangel Gomez, le gouverneur de l'Etat de Bolivar, où s'est produit l'accident. Il n'a pas précisé si ces quatre personnes étaient mortes ou non.
Perte de contrôle
Selon lui, l'avion transportait 47 passagers et quatre membres d'équipage. "La cause apparente (de l'accident) est la perte de contrôle" de l'appareil par le pilote, a-t-il ajouté. Apparemment, l'équipage a eu le temps d'alerter la tour de contrôle.
L'avion ATR-42-300 était parti de l'île caribéenne de Margarita, haut-lieu du tourisme vénézuélien. Le pilote a perdu le contrôle de l'appareil à une dizaine de kilomètres de Puerto Ordaz (sud-est), où il devait atterrir, selon les autorités.
L'avion s'est écrasé sur des installations du groupe sidérurgique Sidor, mais aucun ouvrier n'a été tué et aucun dégât matériel n'est à déplorer, car il n'y avait personne dans la zone du crash où sont seulement entreposés des déchets industriels, a indiqué le gouverneur Rangel Gomez.
Crash de Maracaibo
Le dernier accident aérien majeur survenu au Venezuela s'est produit en février 2008 et impliquait déjà un ATR-42-300 - un avion fabriqué par une société européenne commune détenue à parité par EADS et Alenia (groupe Finmeccanica). L'appareil de la compagnie Santa Barbara s'était écrasé dans les Andes, faisant 46 morts.
Trois ans plus tôt, 160 personnes, dont 152 Martiniquais, avaient péri dans un autre crash aérien survenu à Maracaibo, dans l'ouest du Venezuela. Il avait été attribué à une erreur humaine par un rapport officiel.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS