Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Caracas - Deux des 36 survivants de l'accident d'un avion de la compagnie vénézuélienne Conviasa, qui s'est écrasé près de Puerto Ordaz (sud-est), ont succombé mardi à leurs blessures. Ces décès portent à 17 le nombre des morts, a annoncé le ministre des Industries de base, José Khan.
Parmi les survivants, "ceux qui ont été le plus gravement blessés sont en train de se remettre", a-t-il ajouté, estimant que "c'est un miracle que 34 personnes aient survécu et se trouvent en bonne santé".
L'avion ATR-42-300, parti de l'île caribéenne de Margarita (nord), haut lieu du tourisme vénézuélien, transportait 47 passagers et quatre membres d'équipage. Il s'est écrasé pour des raisons encore inexpliquées à une dizaine de kilomètres de Puerto Ordaz où il devait atterrir, selon les autorités.
Le pilote a apparemment "perdu le contrôle" de l'appareil, un bimoteur à hélices de la compagnie publique Conviasa, mais il a eu le temps de prévenir la tour de contrôle qu'il avait des problèmes techniques, a indiqué le gouverneur de l'Etat de Bolivar où se trouve Puerto Ordaz, Francisco Rangel Gomez.
L'avion avait accumulé plus de 25.000 heures de vols, selon son constructeur, l'européen ATR. Le dernier accident aérien majeur au Venezuela s'est produit en février 2008 et impliquait déjà un ATR-42-300. L'appareil de la compagnie Santa Barbara s'est écrasé dans les Andes, faisant 46 morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS