Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dix-neuf personnes sont mortes dans le crash d'un avion vendredi à l'aube près de l'aéroport de la capitale népalaise, Katmandou, a annoncé la police. Plusieurs touristes étrangers figurent parmi les victimes.

"Les 19 passagers sur l'avion de la Sita Air sont morts. Le lieu de l'accident se trouve à moins d'un kilomètre de l'aéroport", a déclaré un porte-parole de la police Binod Singh. "Le crash de l'avion près de la capitale a causé la mort de douze étrangers, sept touristes britanniques et cinq chinois. Les sept restant, dont les membres d'équipage, sont des Népalais", a-t-il ajouté.

La police a rectifié la nationalité des touristes étrangers à bord de l'appareil. Elle avait d'abord évoqué la présence de cinq Japonais, deux Italiens et un Britannique.

Mais le ministère japonais des Affaires étrangères a indiqué peu après la parution de ce premier bilan qu'aucun Japonais ne figurait parmi les victimes du crash, selon la liste des passagers consultée par l'ambassadeur japonais au Népal.

Accidents fréquents

L'appareil venait de décoller et assurait la liaison vers Lukla, une petite ville du nord-est du pays qui sert de point de passage vers l'Everest.

Le transport aérien est un moyen de locomotion répandu au Népal, un pays n'ayant pas de réseau routier développé. Beaucoup de communautés, dans les montagnes ou les collines, ne sont accessibles qu'à pied ou par avion.

Les accidents d'avions sont relativement fréquents dans ce pays, qui abrite parmi les plus hauts sommets du monde. Ce crash est ainsi le sixième survenu en moins de deux ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS