Les neuf personnes à bord d'un hélicoptère de la sécurité civile qui s'est écrasé vendredi dans le centre du Japon lors d'un vol d'entraînement sont morts. Les victimes appartenaient à la sécurité civile et au corps des pompiers.

"La mort de tous les neuf occupants a été confirmée samedi à midi", a expliqué un responsable local à l'AFP. Le pilote et un mécanicien n'ont pas non plus survécu.

L'hélicoptère, de type Bell 412, avait quitté sa base vendredi matin pour un vol d'observation de deux heures. Il n'avait pas regagné sa base et tout contact avait été perdu avec lui.

Enquêteurs sur place

Des enquêteurs ont été envoyés sur place par le gouvernement. La police et l'armée avaient lancé des opérations de secours pour retrouver les passagers après la chute de l'appareil sur un massif forestier de la préfecture de Gunma, au nord-ouest de Tokyo.

Deux incidents similaires se sont déjà produits récemment. Deux pilotes avaient trouvé la mort en février dans l'accident de leur hélicoptère militaire qui s'était écrasé sur une habitation sept minutes après le décollage.

Neuf personnes avaient également péri l'année dernière dans un accident d'hélicoptère. L'appareil s'était écrasé sur une montagne lors d'un exercice de secours.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.