Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le régulateur des services financiers de New York reprochait à des courtiers en devises de Credit Suisse d'avoir trompé des clients et d'avoir manipulé les cours (archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Credit Suisse devra payer une amende de 135 millions de dollars aux Etats-Unis dans le cadre d'une enquête sur des pratiques dans le domaine des devises. La banque helvétique s'est mise d'accord avec le régulateur des services financiers de New York (DFS).

Dans un communiqué diffusé lundi soir, la grande banque a confirmé la conclusion de cet accord. Elle s'est engagée à payer un montant d'environ 135 millions de dollars avant impôts, somme qui sera comptabilisée au quatrième trimestre.

L'accord règle l'ensemble des reproches que la DFS (Department of Financial Services New York State) adressait à la banque aux deux voiles à propos de transactions sur devises par téléphone et de mandats électroniques pour la période de 2008 à 2015.

La DFS reprochait à des courtiers en devises de la banque d'avoir trompé des clients et d'avoir manipulé les cours. L'accord est basé sur une enquête de la DFS qui a constaté que les pratiques de la banque étaient "illégales, pas sûres et pas solides" durant la période de 2008 à 2015 au moins.

L'accord n'implique pas la reconnaissance de comportement fautif. Dans son communiqué, la banque se dit satisfaite que cette affaire soit désormais réglée.

En plus de l'amende, Credit Suisse a accepté de renforcer ses contrôles et directives et de confier à un conseiller la surveillance des nouvelles pratiques durant au moins un an.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS