Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Credit Suisse a conclu un accord à l'amiable pour dédommager des plaignants aux Etats-Unis pour un montant de 79,5 millions de dollars (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Credit Suisse fait état d'une charge extraordinaire au troisième trimestre 2017 pour solder une affaire aux Etats-Unis remontant à la crise financière. Le bénéfice trimestriel avant impôts du numéro deux helvétique sera amputé du coup de 79,5 millions de dollars.

La charge de 79,5 millions de dollars (près de 76 millions de francs au cours actuel), liée à des indemnisations de plaignants, permet de mettre fin à deux procédures judiciaires aux Etats-Unis, a indiqué Credit Suisse dans un communiqué diffusé dans la nuit de jeudi à vendredi.

L'accord à l'amiable concerne la vente de produits structurés intervenue lors de la crise financière des années 2007-2008. Les plaintes ont trait à 19 certificats conclus avec l'assureur américain Massachusetts Mutual Life Insurance Company, basé à Springfield.

Provisions existantes

La dépense extraordinaire de 79,5 millions de dollars a été passée dans les comptes du troisième trimestre 2017, précise Credit Suisse dans son bref descriptif. Elle vient réduire des provisions ayant déjà servi pour deux autres procédures judiciaires. Ces comptes trimestriels seront publiés le 2 novembre.

Contactée par l'ats, une porte-parole de la banque n'a pas souhaité s'exprimer sur le montant des réserves constituées à cet effet. Des règlements de litiges comparables ont déjà été conclus avec d'autres établissements financiers, dans le cadre d'affaires impliquant les mêmes plaignants, précise le communiqué.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS